Gravir l’Everest

A chacun son Everest

Et oui , il arrive un moment , on a tous un Everest à franchir . A dépasser . S’affranchir de certaines personnes , faire des choix . Souvent douloureux . Il est très rare que j’évoque ma vie perso . Mais ce blog étant un espace plus qu’intime , j’en éprouve donc le besoin.

On dit souvent que l’on choisit ses amis et pas sa famille . Certes . J’ai plutôt  de la chance , j’ai une grande et belle famille .Et quand ta famille a du mal a te comprendre et à être heureuse pour toi ,c’est difficile . Tu as ce gout de fiel dans la bouche qui gâcherais le gout du meilleur gâteau du monde .Je suis celle qui a un métier bizarre .

Ben oui blogueuse c’est pas un métier , c’est  bien connu .

Je suis celle qui a divorcée pour vivre heureuse et qui a refait sa vie . Eu un autre enfant . Et se remarie . Je ne suis pas dans le moule de la conformité . L’ai je été un jour finalement . Certainement , et je n’étais alors pas jugée . Mais aujourd’hui je m’en fous . Et malgré ma peine j’avance . Tu es triste . Mais tu te lances , car tu sais ou est ta vérité . Tu sais ou est ton bonheur . Et qu’importe le reste .

Moi je garde mon sourire , et ma foi . J’avance vers ma montagne . Et je la franchirai .

Aucune de leurs dissuasions m’a mis le genou à terre
Aucun médecin au monde ne pouvait soigner ma fièvre
Tout est possible quand tu sais qui tu es
Tout est possible quand t’assumes qui tu es
Aujourd’hui regarde moi contempler mes sacrifices au sommet
de mon Everest

Soprano

Besos

Pull H&M ( old )

Baskets VANS 

Jupe ASOS 

 

 

Partager:

26 Commentaires

  1. Elladadou
    19 février 2017 / 18 h 58 min

    Sublime !! Reste toi même c’est pour ça que je te suit !!!!

  2. Meli
    19 février 2017 / 19 h 14 min

    Ma jolie, je me retrouve tellement dans ton témoignage.
    J’ai toujours été la bizarre, la diplômée, puis la sauvage, puis la malade… bref, mes choix ne convenaient pas et tout mes faits et gestes trouvaient leur lot de critiques, avis ect…
    c est être tellement courageux que de réussir à s affranchir de ce qui ne nous apporte pas positivité, bonheur, sérénité…
    lorsque l on traverse la tempête, on revoit ses priorités. Chaque chose à sa place.
    Sois heureuse, continue d être celle que tu choisis d être, c est uniquement la que l on peut être en paix.
    Tu forces l admiration par ta détermination, et ça, ca énerve parfois ! ✌
    Bisous ma belle

  3. Na
    19 février 2017 / 19 h 36 min

    Dis toi que dans chaque jugement négatif sur des choix personnels il y a toujours derrière une part de jalousie d’envie d’avoir ce culot et de ne pas réussir à être plus libre, libre comme toi tu as choisi de l’être dans ta vie personnelle et professionnelle alors les gens qui te jugent sont juste envieux de tes choix et de ta réussite
    Le jugement est tellement facile quand on pourrait simplement être heureux pour l’autre mais être heureux pour l’autre c’est avoir de l’empathie et être bienveillant mais malheureusement ces qualités ne sont pas données à tout le monde
    Alors ferme les yeux et admire toi admire tes choix et ta vie ce que tu en as fait et même si elle n’est pas parfaite elle est comme tu l’as choisie
    Besos

  4. 19 février 2017 / 19 h 51 min

    Nous sommes aussi dans une société étrange où le jugement est permanent. Si chacun se limitait à son bonheur et à celui des autres sans parler sur son voisin, le monde ne s’en porterais que mieux. Tout est dit dans ton message Doris, tu as tout compris.

    Des bisous

  5. Klerette
    19 février 2017 / 20 h 17 min

    Je comprend que cela puisse gâcher ton bonheur les personnes que l’on aime devaient être heureuses pour nous, mais c’est peut être par crainte que tu souffres à nouveau, pour te protéger, ou par jalousie, j’espère qu’ils liront ton post et qu’ils seront heureux pour toi et de tes choix

  6. Anonyme
    19 février 2017 / 20 h 40 min

    Nos c h o i x sont justes notre force
    Alors la tête Hautes T O U J O U R S
    BIG Up Ma Saucisses

  7. carol
    19 février 2017 / 21 h 42 min

    Coucou Doris,
    Tes écrits m’ont beaucoup touchés!
    Sois la femme que tu décides d’être et fonces comme tu l’as toujours fait.
    Je te souhaite d’être heureuse, sois heureuse…
    Bisous
    Caro

  8. Luciole
    19 février 2017 / 23 h 11 min

    Oh comme je connais ce sentiment !!! Alors on a beau se dire on s’en fout et faire ce qu’on a envie on a comme tu dis toujours un arrière goût dans la bouche….
    Cette putain de culpabilité qui fait qu’on apprécie jamais à fond ce qui nous rend heureux….parce que quelque part il y a toujours quelque chose ou quelqu’un qui va nous culpabiliser car depuis toujours on doit se sentir mal c comme ça c normal !
    Alors ma Doris si tu trouve la solution je suis preneuse car je te jure j’en ai marre et ça me bouffe même la santé à force !
    Beijinhos

  9. Isa barth
    19 février 2017 / 23 h 58 min

    Beau post, belle émotion.

  10. virginie
    20 février 2017 / 9 h 07 min

    Tu sais à partir du moment où l’on ne rentre pas dans le moule ou si on ne fait pas comme tout le monde ben ça va pas. Pendant des années on m’a critiqué au travail sur mes tenues, sur ma façon d’élever mon fils et mes passions et ça m’a pourrie la vie. Alors ne t’occupe pas de tout ça, il aura toujours quelqu’un pour critiquer, l’important c’est que toi ça te rend heureuse et que tu fasses ce que tu aimes.
    Continue à embellir ma journée sous le ciel gris du nord avec ton joli sourire. gros bisous Doris
    virginie

  11. Sab
    20 février 2017 / 15 h 46 min

    tu as entièrement raison… je ressens ce que tu dis car je ne rentre pas dans le “moule” mais un moule c’est quoi? D’être ou de faire comme tout le monde.. De ne pas s’écouter.. En ce qui me concerne j’ai décidé de vivre et de fonder ma propre famille sans oublier les miens mais quand tu te dis que ces personnes ne font que critiquer ta vie parfois cela empiète sur le moral… Mais chacun a droit d’être qui il décide d’être ! Continue à nous faire vivre ton quotidien !! Ton métier consiste à envoyer du bonheur aux autres

  12. Angélique
    20 février 2017 / 20 h 45 min

    Tu es formidable… Tu éblouis nos journées… N’écoutes pas les mauvaises personnes… Bon courage pour la suite bisous

  13. Lydia
    22 février 2017 / 13 h 39 min

    Je trouve ce texte si beau, et tellement vraie.
    Mais après tout le but n’est pas de rentrer dans le moule ou de faire plaisir aux “autres” la seule chose qui soit importante est de savoir d’ou l’on viens et ou l’on va pour atteindre notre but notre “Everest”. Personne n’est en droit que juger le parcours de qui que se soit. Ta réussite et ton bonheur aujourd’hui démontre que tes choix son les bons. Bisous Doris . Lydia.

  14. Laura
    25 février 2017 / 7 h 58 min

    J’adore cette chanson! Les gens autour de nous n’approuveront pas ou ne comprendront pas toujours nos choix mais peut importe. Je vis ma vie pour moi mon fils et mon mari. On avance vers notre Everest et on y arrivera nous aussi!! L’important est de rester soi même et de ne pas se cacher derrière ce masque de conformité comme tu le dis. J’adore te suivre, ta bonne humeur, ta simplicité, ta joie et ton sourire nous motivent toutes je crois! Rdv au sommet de nos Everest!

  15. 25 février 2017 / 11 h 27 min

    Coucou ma belle
    Je suis comme toi avec quelques années de plus ! Je connais Tout ce que tu ressens moi l’originale, La décalée, La femme enfant, l’adulescente … et bien on est comme on est ! Qui nous aiment nous suivent et moi je te suis car tu m’éclates ! Ta réussite fait Belle à voir et tu le mérites amplement tant tu te donnes à fond dans ta passion ! Bravo Doris et ne change rien ! Bizzz
    Valérie
    50 ans et alors ? La vie est belle … quelque soit l’âge !

laissez un commentaire ♡